Publié par : bx5decoeur | septembre 16, 2010

Réunion des coordinateurs des « jardins partagés » de la Villa Pia

Compte-rendu de la réunion des coordinateurs en vue de la création des

« jardins partagés » de la Villa Pia le 15 septembre 2010

La séance est ouverte à 19 h 00 par le docteur Alain Silvestre président de l’association « Bordeaux  5 de cœur »

Etaient présents à la réunion :

Docteur Alain SILVESTRE, président de l’association

Gaétan WICART, directeur du service « jardins et espaces verts » de la Mairie de Bordeaux.

Philippe LABORDE (représentant le directeur de l’école Jacques Prévert)

– Elisabeth COLLET

– Aline et Gérard DELERM (association SADI St Genès)

– Sandrine DOMECQ

– Stéphan DOMECQ (ass. Bordeaux 5 de Cœur)

– Martin JOBERT

– Laurence LECUYER

– Dominique PROST

– Marie-Claude  RINGERD

– Florence TASTET

– Armelle TIERCE

Coordinateurs

Fabien ROBERT, maire adjoint  du 5° quartier de Bordeaux est excusé.

Alain Silvestre remercie les participants à cette réunion pour leur présence et distribue la dernière version de la charte ainsi qu’une proposition de logo.

Il rappelle que cette structure associative est une émanation de l’association de quartier « Bordeaux 5 de Cœur ».

Madame Florence Tastet demande à Alain Silvestre si cette association n’est pas « teintée politiquement ». La réponse est très claire : l’assocition Bordeaux5de Coeur est apolitique statutairement et dans ses pratiques elle s’interdit toute orientation politique.

Alain Silvestre  passe ensuite la parole à  Gaètan Wicart afin qu’il fasse le point sur les façons possibles d’avancer sur ce projet.

Celui-ci rappelle aux participants la liste des principaux jardins partagés déjà en fonctionnement sur la  commune de Bordeaux.

  • Association « Friche and cheap » (quartier Carles Vernet)
  • « Clos serein »  quartier St Seurin
  • Association de jardins familiaux (rue Bougainville, près de la base sous-marine)
  • Jardins partagés au jardin botanique (particulièrement compétents en ce qui concerne le compostage)
  • Association « Jardin de ta sœur » (rue  Dupaty)

Certains de ces jardins ont été créés par l’association « Les jardins d’aujourd’hui » spécialisée dans cette activité. Il sera très certainement profitable de les contacter pour avoir quelques conseils (harmonisation des espèces plantées sur une parcelle, par exemple)

Gaetan Wicart incite vivement les participants à aller visiter un de ces jardins. Il rappelle la nécessité de définir dès à présent les fonctions, les activités et les types de participants prévus. De là découlera en particulier l’agencement de ce jardin.

L’accord se fait dans l’assemblée sur le principe des parcelles de surfaces et de fonctions différentes.

Parcelles particulières

Parcelles communes

Parcelles regroupées

. . . .

La répartition géométrique (avec parcelles carrées ou rectangulaires) permet une grande modularité du jardin sans en modifier l’équilibre général. Le principe en est adopté.

Les arbres présents dans le jardin seront soit arrachés, soit taillés, soit déplacés en fonction de leur taille, leur age et leur état phytosanitaire. Gaétan Wicart s’engage avec les services de la mairie à régler ce problème au niveau technique et administratif (autorisation d’arrachage ….).Il va également faire métrer le jardin et présentera aux coordinateurs une ébauche de plan.

L’installation d’une arrivée d’eau (avec son propre compteur) est prévue. Un plan de travail de type établi que les jardiniers appellent « plan de rempotage » serait aussi souhaitable.

Il est ensuite évoqué la possibilité de permuter les parcelles dans la mesure où tous les emplacements ne seront pas identiques en ce qui concerne l’ensoleillement ou même l’état du sol. A Saint Seurin les parcelles sont réaffectées tous les 2 ans.

Le principe en est décidé sur la base d’un changement tous les 3 ans avec tirage au sort des parcelles.

A ce sujet, Martin Jobert  soulève le problème des plantation vivaces (voire des arbustes fruitiers …). Il est donc décidé de réserver certaines parcelles à ce type de plantations pérennes. Bien entendu, le mur qui est un site de culture particulièrement intéressant à exploiter, fera partie de ces parcelles « exceptionnelles ».

La possibilité de retirer sa parcelle à une personne qui ne l’entretien pas doit être envisagée. Les conditions en seront définies dans le règlement intérieur du jardin.

Alain Sylvestre rappelle que lors de la première réunion, il a été décidé comme un des préalables que les cultures sur ce jardin seraient effectuées dans le respect de l’environnement (même s’il n’est pas systématiquement recherché une accréditation BIO). Gaétan Wicart rappelle à cette occasion que tous les espaces verts de la mairie de Bordeaux sont strictement contrôlés par l’ECOCERT (organisme privé de contrôle et de certification) ce contrôle allant jusqu’à l’interdiction d’utiliser les bois traités dans les éléments décoratifs de ces jardins. Il ne semble pas utile d’aller jusque là dans les exigences écologiques du jardin mais il sera néanmoins nécessaire d’établir un cahier des charges pour définir les produits et matériaux admis ou non sur le jardin.

Gaétan Wicart conseille encore une fois aux participants d’aller visiter un jardin partagé. Il met particulièrement en avant le jardin situé près de la rue Carles Vernet. Il propose d’amener Bernard le Jardinier à la prochaine réunion.

La mise en activité du jardin est fixée au printemps 2011. Certains participants font remarquer qu’il faut commencer le travail assez tôt pour avoir une récolte en 2011. Gérard Delerm demande s’il serait envisageable d’avoir un petit local (dans l’idéal une serre) pour pouvoir faire des semis dès le début de l’année prochaine.

Dans le soucis de gérer au mieux ce jardin, Alain Silvestre demande à l’assemblée de réfléchir à la possibilité de limiter le nombre de personnes (ou le nombre de parcelles). Il propose un maximum de 50 personnes. Gaétan Wicart rappelle qu’à son avis, le projet n’est pas encore assez abouti pour pouvoir répondre à cette question. Le plan du jardin, avec le calcul de la surface cultivable permettra de prendre une décision. Stéphan Domecq se propose pour faire une série de photos du site à des heures différentes de la journée afin avoir une idée précise de l’ensoleillement.

Les coordinateurs décident donc d’attendre ces informations pour voter ce point.

Alain Silvestre propose que les réunions des coordinateurs soient reconduites une fois par mois. La proposition est acceptée et la prochaine réunion est fixée au mercredi 20 octobre à 19 h 00. La prochaine réunion « générale » aura lieu le 29 septembre à 19 h 00 et sera suivie de l’assemblée générale de l’association « Bordeaux 5 de Cœur »

Le président clos la séance à 20 h 25.

CR rédigé par Aline et Gérard DELERM .

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :